Les réunions de Cabinet

Le fonctionnaire centrafricain, depuis le mois de janvier 2017,  perçoit son salaire à terme échu, grâce à la mobilisation des recettes intérieures par les régies financières. Il en est de même pour les retraités communément appelés « maltraités » qui sont dorénavant bien traités par le régime de la rupture. Le gouvernement envisage de ramener le payement trimestriel des pensions à un payement mensuel afin d’assouplir la souffrance de ces agents et cadres de l’Etat à la retraite. Pour ce faire, il faudrait bien gérer les dépenses et savoir recouvrir toutes les recettes qui devront être versées sur le compte du trésor public. 
Comment faire en sorte qu’un fonctionnaire ou agent de l’Etat admis à faire valoir ses droits à la retraite puisse rentrer en possession de son dû,  sitôt après son congé libératoire, sans faire le parcours du combattant ? Telle a été l’une des préoccupations formulées par le ministre des Finances et du Budget Henri-Marie Dondra à l’endroit de ses collaborateurs, ce lundi 20 mai 2019, à la réunion de cabinet qui s’est déroulée dans la salle de conférences dudit ministère.
C'est au cours de la réunion hebdomadaire qu'il a présidée ce lundi 28 octobre 2019, dans la salle de conférences de son département, que le ministre des finances et du budget Henri-Marie Dondra a dévoilé le plan de la construction de l'hôtel des impôts.
La réunion de cabinet du ministère des finances et du budget, tenue ce lundi 19 août 2019, dans la salle de conférences dudit ministère, sous l’égide du ministre Henri-Marie Dondra a été l’opportunité d’aborder les questions relatives aux préparatifs de la prochaine mission du Fonds Monétaire International (FMI) en Centrafrique.
Est-il normal de cumuler un emploi dans la fonction publique avec une activité privée lucrative ? Tel est l’un des points phares débattus ce lundi 29 juillet 2019 au cours de la réunion de cabinet qui s’est tenue sous la présidence de monsieur Henri-Marie Dondra, ministre des finances et du budget dans la salle de conférences de son département.
Après avoir passé avec succès la sixième et dernière revue du programme économique et financier du gouvernement, soutenu par la Facilité Elargie de Crédit ( FEC) du FMI, sans oublier le vote avec un large plébiscite du collectif budgétaire pour l’exercice 2019, le vendredi dernier, le ministre Henri-Marie Dondra a publiquement remercié et congratulé ses collaborateurs pour la qualité du travail abattu, pendant la réunion de cabinet de ce lundi 15 juillet 2019, tenue dans la salle de conférences de son département.
La réunion de cabinet du ministère des finances et du budget de ce lundi 5 mai a lieu dans la salle de conférences dudit ministère sous l’auspice du ministre Henri-Marie Dondra. Cette réunion était une aubaine pour l’autorité monétaire de féliciter ses collaborateurs pour le travail abattu à l’occasion de la mission du FMI relative à la 6e revue du programme économique et financier du gouvernement appuyé par la Facilité Elargie de Crédit (FEC).
Le Directeur de cabinet du ministère des finances et du budget a présidé, en lieu et place du ministre des finances et du budget en mission, la réunion de cabinet de ce lundi 4 mars 2019 dans la salle de conférences dudit ministère.  La situation des recettes propres était le sujet phare de cette rencontre hebdomadaire.  
Aussitôt après son retour de mission à l’étranger, le ministre des finances et du budget a tenu coûte que coûte réunir son staff, ce mercredi 20 février 2019, comme de l’accoutumée, une fois par semaine, afin de faire l’état des lieux des recettes et de dépenses du mois en cours. L’évolution de la mission du fonds monétaire international qui séjourne actuellement à Bangui a été le sujet dominant des échanges entre le ministre Dondra et ses proches collaborateurs.
Le financement des élections groupées de 2020-2021 a fait l’objet des instructions du ministre des finances et du budget à ses collaborateurs au cours de la réunion hebdomadaire de cabinet tenue ce lundi 13 janvier dans la salle de conférences dudit ministère. Cette prescription du grand argentier cadre avec les instructions du président de la République, chef de l’Etat, Professeur Faustin Archange Touadéra relatives à la participation de l’Etat en vue de faciliter l’organisation de ces élections à bonne date.